[Aller au menu]

Le Sans Réserve a 20 ans !

Le 26 octobre 2021

Repoussée en raison de la crise sanitaire, la soirée d’anniversaire de la salle périgourdine, labellisée "Scène de musiques actuelles", aura finalement lieu le samedi 20 novembre prochain. Retour sur l'histoire du lieu...

[ article à paraître dans le numéro 45 de "à Périgueux", disponible début novembre ]

Le Sans Réserve est né à une époque que les moins de 20 ans ne peuvent (forcément) pas connaitre...

Au commencement était le Réservoir

Retour en arrière : dans les années 80, la scène rock (au sens large du terme) est en pleine effervescence. Périgueux, qui participe activement au mouvement, voit se développer bon nombre d’organisateurs de concerts et de groupes dont certains s’exportent au-delà des frontières nationales. Problème : la ville ne compte aucun lieu susceptible d’accueillir dignement ce que les institutions commencent à appeler les musiques "amplifiées".

Au début des années 90, un collectif d’associations périgourdines porte alors le projet d’une véritable salle de concerts auprès de la mairie, qui adhèrera au projet quelques années plus tard. Le "Réservoir", bâti dans une partie du gymnase du Toulon, est inauguré à l’automne 2000. L’association  "Sans Réserve" est créée en 2002 et recrute un directeur, Guy Garcia, qui est toujours à la tête de la structure aujourd’hui. Le lieu, qui compte 500 places debout, adoptera finalement le nom "Le Sans Réserve" en 2008, pressé par une salle parisienne homonyme qui menace juridiquement l’association.

(ci-dessous, Zenzile en février 2017)

20 ans de concerts…

La salle s’inscrit rapidement dans les réseaux nationaux et professionnels : elle est aujourd’hui membre de la FEDELIMA (FEDEration des lieux de Musiques Actuelles) et du RIM (Réseau des Indépendants de la Musique), et également adhérente au SMA (Syndicats des Musiques Actuelles).

Reggae, noise, élecro, métal, chanson, punk etc. : en 20 ans, toutes les esthétiques musicales se sont croisées au Sans Réserve, à la fois avec des formations locales, des groupes en développement ou encore des têtes d’affiche. à raison d’une trentaine de concerts par an en moyenne, ce sont ainsi quelque 130 000 mélomanes qui ont pu assister à environ 570 spectacles live au cours des deux dernières décennies. à noter que 60 % de ces concerts ont été co-organisés avec plus de 60 associations périgourdines venues de tous les horizons.

(ci-dessous Fémi Kuti en 2005)

… Et un véritable projet artistique et culturel

Si l’activité "concerts" est bien entendu un pilier du projet du Sans Réserve, elle est loin d’être la seule. Ainsi, le soutien à la création (par le biais de résidences d’artistes notamment), la médiation culturelle et l’accompagnement des pratiques en amateur en constituent les 3 autres axes. En plus des locaux dédiés aux musiciens installés dans le foyer de la Beauronne (fermés depuis), l’association gère ainsi depuis 2008 des studios de répétitions et une régie d’enregistrement situés à la Filature de l’Isle, qui font le bonheur des 70 groupes qui fréquentent  les lieux à l’année.

Une soirée anniversaire le 20 novembre

Une soirée anniversaire pleine de surprises est programmée samedi 20 novembre à partir de 19 h, sur le thème "on a tous eu 20 ans un jour !". Attention cependant, car si cette vingtaine d’années mérite d’être fêtée comme il se doit, elle ne représente pas pour autant un aboutissement pour le Sans Réserve : l’association travaille ainsi actuellement avec la Ville de Périgueux sur un projet d’agrandissement du lieu… à suivre !

 

Partager cette Page