[Aller au menu]

Bonne rentrée aux écoliers périgourdins !

Le 01 septembre 2021

Labellisée "Ville amie des enfants", Périgueux a mobilisé ses services municipaux pendant tout l'été pour accueillir dans les meilleures conditions les centaines de petits écoliers périgourdins. Tandis que la Région est en charge des lycées et que les collèges relèvent du Département, la gestion des bâtiments abritant des écoles est une compétence municipale. Maternelle ou élémentaire, les écoles publiques sont au nombre de 17 à Périgueux.

  • Une école dans chaque arrondissement
    Les quelque 1700 écoliers périgourdins ont la chance de trouver une école à proximité de leur domicile, quel que soit l’arrondissement dans lequel ils résident : de l’école maternelle du Gour-de-l’Arche à celle du Lys située en contrebas de la cathédrale Saint-Front, le territoire communal est ainsi constitué d’un maillage de 17 écoles publiques (9 maternelles et 8 élémentaires, parfois regroupées en un seul établissement). Cela représente une surface de 22 415 m2. Si on ajoute à ce chiffre les gymnases utilisés par les écoles, au nombre de 6 pour 11 560 m2, cette surface totale représente 20 % du patrimoine bâti municipal, composé de 120 bâtiments environ.
  • Un patrimoine hétéroclite à gérer
    Toutes ces écoles ne présentent pas les mêmes caractéristiques : certains bâtiments ont plus de 70 ans quand d’autres ont connu  récemment d’importants travaux de rénovation, comme le groupe scolaire Maurice Albe par exemple. Gérer et entretenir tous ces établissements représente un travail de planification quotidien, tant les besoins et les demandes sont divers et variés. De la peinture d’une salle de classe au remplacement d’une chaudière en passant par l’ajout de lave-mains ou l’achat de nouveaux bureaux, les opérations à mener intéressent tout un panel de métiers. Ainsi, parmi les services techniques de la Ville, une trentaine d’agents sont en veille constante et peuvent intervenir rapidement dans les bâtiments municipaux (et donc les écoles) si besoin. Un technicien est chargé d’établir à l’année un recensement précis des besoins et des travaux à prévoir, en lien avec les équipes enseignantes et le service Éducation et jeunesse de la mairie. Hormis les interventions urgentes ou de moindre importance, la plupart de ces travaux sont  programmés pendant les vacances scolaires, et tout particulièrement pendant la pause estivale.
  • Des travaux tout l’été
    Ainsi, chaque été, dès la sortie des classes, l’équipe de la régie municipale de travaux, qui compte dans ses rangs des peintres, des serruriers ou encore des chauffagistes, investit les structures scolaires pour réaliser les chantiers prévus. Ces agents de la Ville sont généralement épaulés par une dizaine d’entreprises privées qui interviennent sur des missions spécifiques. Ainsi, durant cet été 2021, ce sont plus de 170 000 euros de travaux qui ont été menés, du sol au plafond (peinture murale, fenêtres PVC, faux plafonds ou encore éclairage…). Un chantier important (35 000 euros) a concerné l’isolation des combles de l’école André Davesne, située dans le centre de Périgueux. Cette action s’inscrit dans la continuité de la politique énergétique menée par la Ville : améliorer le confort des écoliers tout en diminuant la consommation des fluides nécessaires pour chauffer les bâtiments.
    D’autres travaux poursuivent un objectif majeur : l’éradication de toute trace d’amiante au sein des bâtiments scolaires, notamment
    dans les sols. Cette année, une intervention a également abouti à la réalisation d’une nouvelle salle de classe à l’école maternelle du Toulon, permettant à cette dernière de proposer aux enfants trois niveaux distincts (petite, moyenne et grande section), au lieu de deux
    auparavant. Ce travail d’entretien au long cours, mené toute l’année directement par les services municipaux, permet une gestion  précise des interventions nécessaires : un système pérenne et réactif au service de tous les utilisateurs, qu’ils soient écoliers, enseignants ou parents d’élèves.
  • Un accompagnement à la mise en place du protocole sanitaire pour lutter contre le covid
    Le nouveau protocole national, publié en juillet, prévoit 4 niveaux. La rentrée s’effectuera au niveau 2 avec  :
    - 2 désinfections des surfaces par jour
    - mise à disposition de gel hydro alcoolique et de masques de secours pour les enfants en élémentaire.
    - approvisionnement en papier et savon est contrôlé à mi-journée
    - retransmission des consignes d’aération pour assurer une aération maximale (min 5 min toutes les heures + 15 min le matin, à chaque recréation, le midi et le soir)
    >> Restauration scolaire :
    - désinfection des tables entre les deux services
    - déjeuner par classe et à la même table avec un plan de table tenu à jour afin de faciliter le repérage des éventuels « cas contact » et limiter le brassage.
Partager cette Page