En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.
Aujourd'hui, nous sommes le jeudi 15 novembre 2018 , nous fêtons les Albert.
Brouillard

Intempéries à Périgueux : deux reconnaissances de l’état de catastrophe naturelle

Le 05/11/2018

Suite aux arrêtés ministériels publiés au Journal officiel du 3 novembre 2018, la Ville de Périgueux est reconnue en état de catastrophe naturelle au regard des deux événements à caractère exceptionnel (juillet 2018 et 2017).

Deux décisions de reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle

Le premier concerne les des inondations et coulées de boues du 4 juillet 2018. 104 personnes s’étaient manifestées auprès de la mairie lors de la constitution du dossier de demande adressé à la Préfecture cet été. En effet, le 4 juillet 2018, Périgueux a connu un épisode orageux avec des bourrasques allant jusqu’à 111km/h et des précipitations de plus de 45 millimètres d’eau en moins d’une heure : soit un bilan pluviométrique équivalent à celui d’un mois de juillet en situation normale.

Seuls les dommages résultant d’inondations (ruissellements, remontées de nappes phréatiques) et coulées de boues sont concernés. Nombre de domiciles de Périgourdins avaient également été endommagés par les vents violents. Les dégâts liés à la tempête (tuiles, infiltrations), sont en effet pris en charge au titre des assurances personnelles.

La commune de Périgueux a également été déclarée en état de catastrophe naturelle pour les dommages causés par les mouvements de terrain différentiels consécutifs à la sécheresse et à la réhydratation des sols, du 1er avril 2017 au 30 juin 2017.

Une aide financière pour les habitants qui ont subi des dégâts

Pour ces deux événements, les sinistrés disposent d’un délai de 10 jours (c'est à dire un délai de 10 jours maximum à compter du 3 novembre 2018 date de parution au Journal officiel) pour déposer un état estimatif de leurs pertes auprès de leur compagnie d’assurance, afin de bénéficier du régime d’indemnisation prévu par la Loi n° 82-600 du 13 juillet 1982.

Partager cette Page
Conception et réalisation :
Aliénor.net