Aujourd'hui, nous sommes le dimanche 17 décembre 2017 , nous fêtons les Gaël.
Brouillard

Devoir de mémoire

La Ville de Périgueux démontre, tout au long de l’année et à travers plusieurs rendez-vous symboliques, son attachement au devoir de mémoire. C’est d’ailleurs dans ce cadre qu’a été créée en juin 2011 une Maison du Combattant et de la Mémoire, située Square Jean-Jaurès.

Commémorations nationales et locales, comme celles de la Rafle du Palace, le 10 mai, ou de la Libération de Périgueux, le 19 août, ce « devoir » citoyen s’incarne aussi par l’inscription, dans l’espace public de la Ville, de repères symboliques, comme la plaque honorant les médaillés militaires, érigée place Louis-Magne le 22 janvier 2012, ou la stèle à la mémoire des Périgourdins tombés dans les combats d’Afrique du Nord, inaugurée le 19 mars 2012, date anniversaire du cessez-le-feu en Algérie.

Cette attention portée à la mémoire s’enrichit aussi des spécificités de notre histoire. En 2009, à Périgueux comme à Strasbourg, a été célébrée avec émotion le 70e anniversaire de l’Evacuation des populations de Strasbourg à Périgueux. Lors d’une visite à Strasbourg, en novembre 2011, la délégation de la Ville de Périgueux, répondant à l’invitation du Maire de Strasbourg, a participé à un poignant hommage sur la tombe de Charles Mangold, ce grand résistant d’origine alsacienne qui fut l’un des chefs de l’Armée secrète en Dordogne.

Il est d’ailleurs à noter que M.Roland Ries, Maire de Strasbourg, fut en 1998 le premier édile strasbourgeois à venir se recueillir à Oradour, accomplissant ainsi un geste fort de réconciliation entre deux régions meurtries par la guerre.

Le Chemin de la Mémoire à Périgueux

Ce parcours se base sur l'idée à la fois de transmettre la mémoire et de mettre en lien et en valeur les différents et très nombreux lieux de mémoire de Périgueux relatifs à la Seconde guerre mondiale. Fruit d'un travail commun entre la Ville de Périgueux, via le service Ville d'art et d'histoire, et Jean-Paul Bedoin, président de l'ANACR, il a été présenté publiquement mardi 16 juillet 2013 dans la salle du gymnase Secrestat.

Télécharger le dépliant "Chemin de la Mémoire"

Vers le haut

Les grandes dates commémoratives

  • 19 mars
    50 ans du Cessez-le-feu en Algérie
  • 29 avril
    Anniversaire de la fin des camps de concentration nazis
    Journée nationale du souvenir de la Déportation
  • 8 mai
    Commémoration de l'anniversaire de la victoire du 8 mai 1945
  • 10 mai
    Commémoration de la rafle au Palace
  • 8 juin
    Journée nationale d'hommage aux morts pour la France en Indochine
  • 18 juin
    Anniversaire de l'appel historique du 18 juin 1940
  • 14 juillet
    Fête Nationale
  • 16 juillet
    Journée nationale à la mémoire des victimes de crimes racistes et antisémites de l’État Français et hommage aux « Justes » de France
  • 19 août
    Anniversaire de la Libération de Périgueux
  • 25 septembre
    Hommage national rendu aux Harkis
  • 11 novembre
    Commémoration de l'armistice de la guerre 1914-1918
  • 5 décembre
    Hommage national aux "Morts pour la France" pendant la guerre d'Algérie et les combats du Maroc et de la Tunisie

Vers le haut

La Maison du combattant (inaugurée le 21 juin 2011)

Afin de répondre aux demandes des associations d’anciens combattants de pouvoir bénéficier d’un lieu unique, la Ville de Périgueux a ouvert les portes en 2011 d’une Maison des combattants.

Rappel du souvenir des heures sombres de notre nation mais aussi de reconnaissance des engagements de ceux qui ont combattu au nom de la France, la Ville fait régulièrement acte de souvenir par l’apposition de plaques commémoratives, comme celles du Palace, par l’entretien des liens de fraternité avec la ville de Strasbourg, par le soutien aux initiatives mémorielles, telle le Concours national de la Résistance et de la Déportation.

Parce que le devoir de mémoire est une tâche vivace, il lui fallait un lieu opérationnel, qui abrite ce bien précieux qu’est le souvenir de l’Histoire : désormais, au 5 Square Jean Jaurès, plusieurs associations bénéficient de locaux mis à leur disposition.

Vers le haut

Périgueux et Strasbourg, villes sœurs

plus d'informations sur la page "histoire de la ville"

Des échanges suivis entre les deux villes

Accompagnés de cinq jeunes périgourdins du Conseil Local de la Jeunesse (CLJ), plusieurs élus et des techniciens de la ville ont pu découvrir et échanger à Strasbourg durant 4 journées en novembre 2011. Visite du Parlement européen, commémorations dans plusieurs lieux de mémoire (en particulier sur la tombe du résistant périgourdin d’origine alsacienne, Charles Mangold, l’un des martyrs dont le nom figure sur le mur des fusillés au quartier Daumesnil de Périgueux), découverte d’expositions sur l’Evacuation, et rencontres avec des Alsaciens ayant rejoint la Dordogne ont permis à la délégation présente d’appréhender toute l’importance de l’histoire et ont éclairé les projets à mener pour ne pas l’oublier.

Des relations fortes entre les élus et les membres des Conseils Locaux de la Jeunesse

Après s’être déplacée à Strasbourg en novembre 2009 dans le cadre exceptionnel du 65e anniversaire de la libération de Strasbourg et du 70e anniversaire de l’Evacuation, Périgueux a reçu la visite, en décembre 2009, d’une délégation strasbourgeoise, au cours de laquelle les élus des deux villes avaient pu visiter, commémorer et aussi échanger.
Au cours de cette visite, un conseil municipal extraordinaire avait également eu lieu dans les locaux de la "future" mairie (désormais "actuelle"), rue Wilson. C’est dans ces mêmes locaux que le Conseil municipal de Strasbourg, alors évacué, se réunissait pour la première fois à Périgueux, le 19 décembre 1939.

Cette visite à également vu naître des échanges entre les deux Conseils Locaux de la Jeunesse : celui de Strasbourg, et celui de Périgueux, créé en 2008 après délibération par le conseil municipal.
Les échanges entre les deux CLJ se sont poursuivis fin 2011, à l’occasion  du voyage d’une délégation d’élus et techniciens périgourdins à Strasbourg cette fois.
Les 5 jeunes, accompagnés des animateurs CLJ de la Ville de Périgueux ont pu travailler avec une vingtaine de membres du CLJ strasbourgeois autour des projets qui les animent : sensibilisation aux gestes citoyens, relation avec les personnes âgées, lutte contre les discriminations, utilisation des transports en communs, connaissances des lois des droits des adolescents… A chaque fois, les jeunes strasbourgeois ont expliqué à leurs camarades leurs méthodes et moyens pour faire vivre leur cité comme ils le souhaitaient.

Vers le haut

Partager cette Page
Conception et réalisation :
Aliénor.net