Aujourd'hui, nous sommes le jeudi 17 août 2017 , nous fêtons les Hyacinthe.
Brouillard

Au sujet des antennes relais

Les antennes des réseaux de téléphonie mobile, souvent appelées « antennes relais », sont apparues ces dernières années dans le paysage national avec l'essor de la téléphonie mobile. Elles sont un élément indispensable de l'infrastructure des réseaux mobiles et leur développement permet d'assurer la disponibilité et la qualité du service mobile sur le territoire national.

Qu’est-ce qu’une antenne-relais ?

Une antenne-relais de téléphonie mobile est un émetteur-récepteur de signaux électriques de communication mobile qui convertit des signaux électriques en ondes électromagnétiques (et réciproquement). Leur rôle principal est d’assurer aux opérateurs de téléphonie mobile un réseau de téléphonie mobile le plus étendu et performant possible.

A quoi servent-elles ?

Les opérateurs de téléphonie mobile installent des antennes-relais qui permettent de couvrir un territoire donné dans lequel il est possible de téléphoner sans coupure lorsque l’on se déplace. Chaque antenne doit couvrir une zone géographique très précise. Le téléphone mobile communique par ondes radio avec l’antenne-relais la plus proche du réseau de l’opérateur téléphonique. Les antennes-relais permettent donc à l’utilisateur de « capter » en permanence (hors lieux non couverts, comme certains tunnels ou ascenseurs…) et d’éviter les saturations locales dues à un trop grand nombre d’appels.

Elles offrent également la possibilité aux utilisateurs d’accéder à l’internet mobile haut débit et à de nombreux services multimédias. Dans les zones de mauvaise réception, le téléphone mobile fonctionne à puissance maximale pour pouvoir se faire entendre de l’antenne-relais. Il réduit automatiquement sa puissance lorsque la réception, et donc la couverture, sont de bonne qualité. En résumé, une bonne couverture par les réseaux mobiles permet généralement de réduire l’exposition aux ondes radio des utilisateurs de téléphone mobile.

Procédure d'implantation d'une antennes-relais

Tout commence par l’identification d’un besoin de couverture, de qualité ou de capacité qui va déclencher le lancement du projet. Le choix de l’emplacement de chaque antenne-relais répond à un besoin de couverture de la population ou un besoin de capacité (nombre maximal d’appels voix simultanés, volume total de données transmises simultanément).
Rien n’est laissé au hasard : de nombreuses études (étude des  reliefs, prise en compte de l’environnement) sont menées au préalable. Il faut savoir que la capacité d’une antenne est limitée à 60 appels simultanés. Le 61e est donc rejeté, l’utilisateur voit s’afficher sur l’écran de son téléphone un message de type : « réseau occupé ».

La première étape est la recherche de l’emplacement où sera installée la nouvelle antenne-relais. Cet emplacement doit toujours être en hauteur pour la propagation des ondes radio. Il dépend, en premier lieu, des objectifs radio que la nouvelle antenne devra remplir. Il dépend aussi de la possibilité ou non pour l’opérateur de conclure un accord avec le bailleur et d’obtenir toutes les autorisations administratives.
Une fois l’emplacement choisi, l’opérateur doit définir l’ingénierie radio, les caractéristiques techniques de l’antenne-relais, son raccordement au réseau, son architecture et son aspect visuel. Toutes les antennes-relais installées depuis 2004 doivent être intégrées dans les paysages.

A ce stade, l’opérateur dispose de toutes les caractéristiques de l’antenne-relais. Il peut poursuivre et finaliser ses négociations avec le bailleur.Il peut également élaborer le dossier d’information qui présente le projet et qui est remis à la mairie. En parallèle, l’opérateur demande les différentes autorisations administratives qui sont nécessaires pour le projet. Quel que soit le projet, il doit obtenir une autorisation d’émettre qui est délivrée par l’Agence Nationale des Fréquences.
A l’issue de ces différentes actions, l’opérateur fait auprès de la mairie soit une déclaration préalable, soit une demande de permis de construire conformément au Code de l’Urbanisme. Une fois cette autorisation obtenue, l’opérateur peut procéder aux travaux de construction de l’antenne, puis à la mise en service de l’antenne.

(source www.mobile-et-sante.fr)

Partager cette Page
Conception et réalisation :
Aliénor.net