Aujourd'hui, nous sommes le lundi 21 août 2017 , nous fêtons les Christophe.
Partiellement nuageux

Parcs et Jardins

Le jardin de Vesunna
Périgueux est "Ville 4 fleurs"

Périgueux a obtenu le label "Ville 4 fleurs". Cette distinction récompense à la fois le travail d'embellissement des espaces verts publics et la participation des Périgourdins au fleurissement de leurs résidences et quartiers, balcons et jardins.

Horaires des parcs et jardins

Du 1er octobre au 1er avril : de 7 h 30 à 18 h 30
Du 2 avril au 30 septembre : de 7 h 30 à 21 h

À Périgueux, les jardins et les parcs remplissent une double fonction, havre et refuge. Ils sont aussi un livre ouvert sur l’histoire de la ville. Que proposent les jardins dans le paysage d’une ville ? Dans sa leçon inaugurale du Collège de France, Gilles Clément donne une réponse : "Le jardin partout dans le monde signifie à la fois enclos et paradis". On vient y chercher un moment de silence et de paix, on vient se poser dans un lieu qui se partage et dont l’ordonnancement exige entretien et soins attentifs.

Le parc Gamenson (1 - voir plan ci-dessous)

Ancienne propriété de la famille de Gamenson, le site est acquis en 1876 par l’État pour y installer un évêché. Il fut acheté par la Ville de Périgueux en 1912 pour en faire un théâtre de la Nature. Celui-ci fut inauguré en 1913 par le président de la République Raymond Poincaré. De nombreuses stèles et statues honorent les troubadours (Bertran de Born, Girault de Borneil).

Le jardin des Arènes (2)

Cet amphithéâtre de 20 000 spectateurs construit au Ier siècle après Jésus-Christ a évolué en forteresse durant le Moyen âge, puis en partie en couvent en 1641. Au XIXe siècle, le site est aménagé en jardin public. Inscrit sur la liste des monuments historiques dès 1840, il est remodelé en 1972. On y trouve une aire de jeux et un bassin.

Le parc de Vésone (3)

Créé au XIXe siècle, remodelé en 1972, ce jardin d’une superficie de 6 440 m2 s’organise sur  un site gallo-romain majeur, autour du vestige antique de la Tour de Vésone. Haute de plus de 24 m, elle représente la partie sacrée de l’ancien temple dédié à la déesse Vesunna, protectrice de la ville, associée au culte de l’eau.

Le jardin des vagabondes (4)

Cet espace aux abords du canal a été conçu comme un laboratoire de la nature citadine. Outil d’éducation à l’environnement selon le principe du « jardin en mouvement » de Gilles Clément, jardinier paysagiste, il accueille une centaine d’espèces végétales, 40 espèces d’insectes, 37 espèces d’oiseaux et 6 espèces de mammifères.

Le jardin de la source (5)

Situé dans le quartier résidentiel du Toulon, il est essentiellement planté de végétaux présentant un intérêt gustatif et culinaire. Il offre aussi de nombreux espaces de jeux familiaux (agrès, espace pour jeux de boule, etc.) dans un cadre végétal.

La praire du grand Puy Bernard (6)

Les 7 000 m2 de la prairie du grand Puy Bernard bénéficient d’une gestion naturelle respectueuse de l’environnement. L’idée est de favoriser la présence d’une végétation spontanée et le développement d’une diversité faunistique et floristique en milieu urbain. Cette biodiversité fait d’ailleurs l’objet d’un inventaire régulier.

Le parc Aristide Briand (7)

Il a été conçu dans un esprit à la française, géométrique autour d’un bassin central avec de vieux magnolias (80 ans environ) s’élèvent en bordure. Séquoïa gigantéa, Cèdre bleu pleureur, Hillyréa latifolia de 60 ans environ.

D’autres jardins...

Le parc François-Mitterand (8) formé de trois jardins éphémères qui s’organisent selon un le dessin d’une feuille de tulipier de Virginie. Ils changent de visage chaque été sur une thématique complémentaire à l’exposition d’art contemporain présentée dans les locaux de l’Agence Culturelle Départementale. Un pan de l’ancienne muraille médiévale est visible parmi les plantations.
Le Jardin du Thouin (9) sous la cathédrale qui marie vieille pierres rénovées et végétation bien pensée : idéal pour marquer une pause au fil du circuit de la vieille ville.
Le jardin des remparts (10), rebaptisé « square d’Amberg » en hommage à la ville jumelle de Périgueux. Ce jardin est à l’origine une vielle station service. Cet espace surélevé semble accroché au rempart antique.
La place de Verdun (11) avec sa fontaine et son aire de jeux de 40m2, le square Jean-Jaurès (12), derrière le Théâtre, Place Louis Magne, à peine plus loin, ainsi que l’Esplanade du Souvenir (13), face à la préfecture, offrent également des espaces ombragés de repos, un peu isolés de la circulation.

Les parcs et jardins de Périgueux

Carte : parcs, jardins et aires de jeux à Périgueux

Localisation :
Parcs et jardins
Partager cette Page
Conception et réalisation :
Aliénor.net