Aujourd'hui, nous sommes le mardi 20 février 2018 , nous fêtons les Aimée.
Averses de pluie

Réaménagement des boulevards : dernier jour pour participer à l'enquête publique

Le 16/01/2018

L'enquête publique concernant le projet de réaménagement des boulevards se termine aujourd'hui, mardi 16 janvier. Monsieur Gérard Mazeau, désigné commissaire enquêteur par Monsieur le maire, se tiendra à disposition du public, en mairie, ce mardi de 14 h à 17 h.

Cliquer sur l'image pour télécharger le plan au format PDF

Inscrit dans le projet urbain de la mairie "Périgueux en mouvement", ce réaménagement  va débuter au cours de l’été 2018. Achevée à l’automne 2019, cette requalification d’envergure va radicalement changer le visage de cet axe majeur et améliorer le cadre de vie des Périgourdins.

Le texte ci-dessous est un extrait du dossier présenté dans le numéro 23 (janvier - février) de "à Périgueux", le magazine des Périgourdins.

6 principes d’aménagement

  • Maintenir les deux sens de circulation automobile.
  • Assurer les usages quotidiens : stationnement, livraisons, taxis, services de secours.
  • Améliorer les traversées et les cheminements piétons.
  • Renforcer les activités commerciales.
  • Développer l’usage du vélo.
  • Maintenir les parkings et faciliter leur accès.

Un boulevard toujours accessible aux voitures

Les deux sens de circulation automobile maintenus

De chaque côté du boulevard, de part et d’autre de la place Bugeaud et du square daumesnil, dans le sens montant comme descendant, l’emprise de la circulation automobile est réduite à une voie. Entre la rue Gambetta et la place Yves-Guéna, les deux voies se retrouvent accolées pour former une chaussée en double sens. Le cours montaigne il reste ouvert à la circulation automobile. il est traité en zone de rencontre (20 km/h). Les piétons et les cyclistes y sont donc prioritaires sur la voiture.

Des parkings aux accès facilités

  • La place Bugeaud. Elle conserve sa vocation de parc en enclos.
  • Le parking en surface Montaigne. Le quartier Montaigne doit être aménagé sur son emplacement. ses 120 places sont transférées sur les allées de Tourny. le parking souterrain montaigne il conserve sa vocation première. seuls ses accès (entrées et sorties) sont transformés. L’entrée située au début du cours Montaigne est supprimée au profi t de deux autres :
    - La première se situe sur les boulevards, entre le Palais de Justice et la place Yves Guéna.
    - La seconde est créée au début du cours Tourny pour capter les automobilistes venant du nord, de l’ouest et de la rampe de l’arsault.
    - L’unique sortie est localisée sur le boulevard, entre le Palais de Justice et la rue Gambetta.

Des usages quotidiens améliorés

Plus de places de livraison et de stationnement

De chaque côté du boulevard, sont aménagées des places de stationnement modulables au cours d’une même journée.

  • Des places de livraison augmentées. Le matin : 19 aires sont réservées aux livraisons. L’après-midi, elles sont réduites à 10. Dans la configuration actuelle, il n’y a que 3 places de livraison, obligeant les livreurs à se garer en double file.
  • Une capacité de stationnement maintenue. Le matin : les automobilistes bénéficient de 18 places de stationnement de courte durée. L’après-midi : elles s’élèvent à 44 places.

Plus de places pour les taxis

  • La bande de stationnement des taxis, le long de la place Bugeaud, est transférée de l’autre côté, dans le sens montant du boulevard.
  • Une station supplémentaire est créée au bout des allées Tourny.

Les activités commerciales favorisées

Le réaménagement s’accompagne de l’élargissement des trottoirs. Plus larges, ils vont d’une part inciter les badauds à s’approprier l’espace, et d’autre part permettre aux commerçants de déployer leur terrasse.

Des arrêts de bus mieux organisés

  • Les arrêts de bus devant le Palais de Justice sont supprimés au profit de la création d’un pôle dédié sur les allées Tourny. Ce choix a été fait pour notamment dévier le cheminement des élèves qui, venant de l’avenue Georges Pompidou, engorgent le passage piéton de la rue Victor Hugo et bloquent le flux de circulation automobile de la place Yves Guéna.
  • Face à Monoprix, la station centrale du Bus à Haut Niveau de service est en projet.eux arrêts sont conservés sur les boulevards. Le premier, côté impair, à proximité de la place Bugeaud ; le second non loin du futur quartier Montaigne.

L'accent sur les cheminements doux

Plus de traversées et de cheminements piétons. Une grande promenade centrale arborée chemine le long du boulevard. Entre la ville du XIXe et celle du secteur sauvegardé, quatre traversées piétonnes sont matérialisées par des plateaux surélevés sur la chaussée. De plainpied, ils sont sans bordures pour plus d’accessibilité.

La pratique du vélo encouragée

Le réaménagement participe à développer l’usage du vélo dans la ville.

  • Entre les rues Wilson et Gambetta, une piste cyclable bidirectionnelle en site propre longe la place Bugeaud et le square dausmesnil. A partir de la rue Gambetta, cet équipement offre deux options :
    - La première invite à s’insérer dans la circulation automobile pour rejoindre la place Yves Guéna.
    - La seconde conduit sur le cours Montaigne aménagé en zone de rencontre.
  • La place Yves Guéna est dotée d’une piste vélo qui en fait le tour.
  • Un parking vélos de 75 places est créé aux abords du futur quartier Montaigne.

Financement du chantier

Le coût du chantier de réaménagement du boulevard s’élève à 3,5 millions d’euros. Ce coût est entièrement financé par la vente du parking en surface Montaigne au groupe JMP Expansion qui est le porteur du projet du quartier Montaigne. Cette transaction immobilière s’élevant à 3,6 millions d’euros, il n’en coûtera rien aux contribuables périgourdins.

Partager cette Page
Conception et réalisation :
Aliénor.net