Aujourd'hui, nous sommes le jeudi 14 décembre 2017 , nous fêtons les Odile.
Averses de pluie

Périgueux en mouvement : la place de l'Ancien-hôtel-de-ville a été réaménagée

Le 02/06/2017

Après le réaménagement de place André Maurois et dans le cadre de l'opération urbaine "Périgueux en mouvement", qui prévoit notamment un grand centre pour la capitale du Périgord, la place de l’Ancien-hôtel-de-ville a été repensée.

La chaussée a été dévoyée pour mieux équilibrer les usages de cette place : lieu de passage, lieu de promenade et lieu de détente.

Au cours du mois de mars 2017, plusieurs réunions de concertation avec les riverains, les commerçants ont permis de définir une nouvelle organisation pour un meilleur partage de l'espace entre les piétons et les voitures.

Ce projet, qui concilie pacification de l’espace public et valorisation du patrimoine, a été conçu de manière transversale et en interne. Son aménagement a ensuite été soumis à la validation de l’Architecte des bâtiments de France.

  • La voie de circulation a été déplacée au centre de la place permettant aux terrasses des commerces de se déployer d'un seul tenant.
  • Les trottoirs ont été mis en accessibilité (abaissement des bordures, etc.). Cet espace minéral accueille également des arbres bordés d'une assise en cercle. Comme ceux de la place du Coderc, ils créent une place ombragée et agréable. Afin de conserver les perspectives du cœur historique, leur emplacement a été revu pour mieux laisser entrevoir la rue Saint-Silain, la cathédrale, sans pour autant gêner les riverains.  

Les travaux d’un montant de 45 000 € ont été réalisés par les différentes équipes techniques de la Ville, entre le 3 et le 19 mai. Durant cette période réduite, la Ville s'est également coordonnée avec ses partenaires pour procéder à la réfection des pavés usagés et réaliser les travaux de raccordement au réseau de fibre optique.

Ce chantier vient renforcer le potentiel touristique et commercial du centre-ville. Il poursuit et prolonge les travaux menés chaque année dans le secteur sauvegardé.  L’impasse André-Saigne a ainsi vu en 2016 son revêtement entièrement repris. Les galets de rivières qui la constituent et que l’on retrouve dans de nombreuses rues du cœur historique ont été déposés, nettoyés et reposés à la main après décapage de la structure de voirie. Ce projet de 55 000 € mené entièrement par les équipes municipales a également permis d’enfouir les réseaux électriques en lien avec Enedis dans le cadre du contrat de service public.

Partager cette Page
Conception et réalisation :
Aliénor.net