Aujourd'hui, nous sommes le mardi 24 octobre 2017 , nous fêtons les Florentin.
Brouillard

Mobiliser les jeunes pour construire un immeuble à chats

Le 13/04/2017

Les chats errants constituent des populations autonomes, qui ne font l’objet d’aucune identification, vaccination, ni d’aucun suivi vétérinaire et peuvent présenter un risque sanitaire pour les autres animaux domestiques. Néanmoins, ces chats des rues remplissent une fonction sanitaire en chassant et contenant les populations de rats, de souris, d’oiseaux...

En l’absence de régulation, ce type de population tend à s’accroître. Théoriquement, un couple de chats peut donner, en moins de 2 ans, plus d’une centaine de descendants.

Souhaitant maîtriser efficacement et éthiquement cette population, la Ville a signé une convention avec l’association SOS Chats Libres et la SPA. Chaque année, des campagnes de stérilisation des chats errants sont ainsi mises en place dans des quartiers ciblés (par des plaintes de riverains ou des constats de recrudescence de chats errants observés par les associations). Plus d’une centaine de chats ont ainsi été identifiés et stérilisés.

L’an dernier, la démarche a pris une autre dimension. Il s’agit de les stabiliser dans les quartiers en les sédentarisant autour d’un lieu précis. Le Service des bâtiments municipaux de la Ville a ainsi proposé aux élèves en 3e année de SEGPA, 1re et 2e année CAP menuisier fabricant de l’Etablissement Régional d'Enseignement Adapté (E.R.E.A) de Trélissac de réaliser les plans d’un abri pour les chats.

Suite à l’implantation de la première « chatbane » le long du canal, les services techniques ont réalisé un second abri qui vient d’être installé place de la vertu. Ce sont ensuite les bénévoles de l’association SOS chats libres qui se chargeront de l’entretien de ces abris et de l’approvisionnement en nourriture et en litière afin de ne plus perturber les riverains du secteur.

Partager cette Page
Conception et réalisation :
Aliénor.net