Aujourd'hui, nous sommes le samedi 25 mars 2017 , nous fêtons les Humbert.
Couvert

Réunion du 2 février : le point sur l'étude urbaine

Le 03/02/2017

La réunion publique organisée au théâtre jeudi 2 février a permis au maire de présenter aux Périgourdins l'avancée du projet "Périgueux en mouvement" : dans les quartiers, mais aussi dans le centre-ville avec l'aménagement des boulevards et de "L'îlot Montaigne".

Cette réunion a été l'occasion de rappeler les 4 grands axes définis par l'étude urbaine, et de présenter les projets déjà lancés ou réalisés (la place André Maurois par exemple), dans les quartiers du Toulon et de Saint-Georges notamment.

Jean-Michel Pacaud, du groupe JMP Expansion, le lauréat du Village Montaigne, était également présent pour évoquer plus précisément les objectifs de ce projet commercial.

L'îlot Montaigne

Les villes moyennes sont confrontées à la baisse de l’activité commerciale de leur centre-ville au profit d’un développement d’une offre basse et moyenne gamme en périphérie. Si la capitale du Périgord résiste grâce à la diversité de son offre
commerciale et à l’animation déployée par la Ville, cela n’est pas suffisant pour contrecarrer la tendance générale. Les villes moyennes qui parviennent à l’inverser ont initié des opérations permettant de réunir des surfaces suffisantes pour attirer
des locomotives sur des créneaux moyens à haut de gamme.

Ainsi, la réalisation du Village commercial, portée par le groupe JMP expansion, place Montaigne et dont l'ouverture est prévue pour 2019, garantira :

  • la consolidation de l’offre existante dans des créneaux porteurs ;
  • la diversification de l’appareil commercial grâce à des surfaces disponibles et adaptées ;
  • la constitution d’un circuit marchand (rue Limogeanne / rue Taillefer / boulevard Montaigne) ;
  • une lisibilité et un positionnement de la zone de chalandise de Périgueux.

Pour un projet cohérent de développement urbain du centre-ville

Le Village commercial s’inscrit dans une démarche stratégique de réaménagement du centre-ville qui passe par la revitalisation des places et la requalification des boulevards. Il ne s’agit donc pas d’un simple projet commercial. C’est un
projet qui fabrique de la ville avec de nouveaux îlots urbains, des espaces publics dans le prolongement de l’existant et faisant la couture entre le secteur sauvegardé et la ville du XIXe.
Le terrain de la place Montaigne sera vendu à l'opérateur lauréat pour 3 600 000 €. Cette somme sera utilisée pour la requalification des boulevards.

Voir le PDF de présentation du groupe JMP et du projet commercial

Le projet en chiffres
- 7492 m2 de surface de plancher total
- 3 îlots sur 2 niveaux
- 2228 m2 de terrasse végétale
- 21 boutiques
- 590 places de parking
- 708 m2 de bureaux, services et espace public
- 487 m2 de restaurants

L'aménagement des boulevards

clic pour ouvrir le plan dans une nouvelle fenêtre

Le projet comprend un secteur qui s'étend de la place Bugeaud jusqu'à la place Yves Guéna.

1/ L’emprise de la circulation routière réduite

20 000 véhicules empruntent tous les jours le boulevard Montaigne et ses deux
fois deux voies de circulation qui enserrent de part et d’autre la place Bugeaud,
le square Daumesnil et le terre-plein situé à la hauteur du parking Montaigne.
Le projet de réaménagement réduit cette emprise pour partager les espaces
avec les piétons et les cyclistes.

  • De part et d’autre de la place Bugeaud
    Si les sens de circulation sont maintenus, les automobilistes n’emprunteront plus qu’une seule voie. Côté pair, la suppression d’une voie permet d’élargir la place Bugeaud au profit d’un espace partagé (piétons, cyclistes...). Côté impair, la bande de stationnement réservée aux taxis est maintenue. La suppression d’une voie autorise l’élargissement du trottoir en face, de la Mie Câline à la Cour des vins. Dans le prolongement, jusqu’à l’angle de la place André Maurois, des emplacements de stationnement longitudinaux sont créés.
  • De part et d’autre du square Daumesnil
    Une voie de circulation est supprimée permettant ainsi d’élargir les trottoirs et de créer des emplacements livraisons. Le square Daumesnil garde son emprise et accueille le prolongement de la piste cyclable.
  • Entre la rue Gambetta et la place Yves-Guéna
    La voie qui longe le parking est supprimée au profit d’un large parvis et d'un espace partagé espace longeant le futur Village commercial. À partir de la rue Gambetta, les deux voies de circulation se rejoignent pour être accolées jusqu’à la place Yves-Guéna, formant ainsi une chaussée à double sens.

2/ Un espace partagé

Le projet de réaménagement donne naissance à un espace partagé (piétons, cyclistes...) en site propre qui chemine sur tout le boulevard.
A l’autre extrémité du boulevard Montaigne, cet espace intégrera à terme une promenade le long du cours Tourny incluant le kiosque à musique.

3/ Le cours Montaigne

Il devient une desserte dédiée aux piétons et aux livraisons.

4 Quid des places de stationnement du parking en surface Montaigne ?

Les 120 places de Montaigne seront déplacées sur les allées de Tourny.

5/ Le rond-point du Général de Gaulle

Transformé en un cheminement piéton permettant de faire la jonction entre le
square Daumesnil et la place Bugeaud, il prend la forme d’un plateau paysager
qui relie la place André-Maurois à la rue de la République.

Partager cette Page
Conception et réalisation :
Aliénor.net