Aujourd'hui, nous sommes le dimanche 22 octobre 2017 , nous fêtons les Elodie.
Rares averses

Réseau de chaleur des 2 Rives : fouilles archéologiques en cours

Le 28/02/2017

En préalable à l’aménagement du nouveau réseau de chaleur, et conformément à la législation française, la Ville de Périgueux et ENGIE Cofely ont débuté des travaux de fouilles archéologiques préventives dans le quartier de Vésone, à l’emplacement de la future chaufferie bois.

Un diagnostic archéologique a été réalisé en 2013 sur prescription du service régional de l’Archéologie (DRAC Nouvelle Aquitaine). Les sondages ont révélé une occupation dès l’époque gauloise, qui se densifie à l’époque gallo-romaine (Ier – IIIe siècle) avec une voie et un secteur d’habitat luxueux.

Ces résultats ont confirmé la nécessité de réaliser des fouilles exhaustives qui ont pour objectif de pérenniser la mémoire du passé. Les archéologues vont dégager, fouiller et documenter chaque vestige archéologique découvert.

L’équipe

Les fouilles ont été confiées au bureau d’études Éveha (Etudes et valorisation archéologiques),  sous la responsabilité de Pierre Dumas-Lattaque, entouré d’une équipe de 6 archéologues en moyenne. Cette société limougeaude est agréée pour l’exécution de fouilles d’archéologie préventive pour les périodes chronologiques allant du Néolithique à l’Époque moderne et pour l’archéologie du bâti.

Déroulé des fouilles

Du lundi 23 au lundi 30 janvier, une phase de décapage a ôté la couche de terre ou de remblais qui recouvrait les vestiges. Ceux-ci apparaissent déjà de manière dense sur toute la parcelle : arase de murs, de sols, ou encore des taches de terre de couleurs différentes qui marquent des structures comblées anciennement.

Le décapage a permis d’identifier des murs délimitant des espaces intérieurs reconnaissables aux sols composés de mortier, de calcaire et de fragments de tuiles. Un probable bassin et des blocs en grand appareil ont également été découverts à l’ouest du chantier.

Les fouilles vont se poursuivre jusqu'à mi-avril. Le mobilier archéologique sera prélevé pour être étudié en laboratoire dans un second temps. À terme, l’analyse de l’ensemble de ces données permettra d’enrichir les connaissances actuelles sur la ville antique de Vesunna.

Des actions de médiation

Pendant la durée des fouilles, afin de partager les résultats des recherches avec la population locale, l’équipe d’Éveha et le site-musée gallo-romain Vesunna proposent des actions de médiation :

  • Objet de curiosité : dans le musée (à partir du 20 février), des vitrines renouvelées en continu présenteront les objets sorties des fouilles avant leur départ pour étude.
  • Un œil sur le chantier : sur le site de la chaufferie, visites du chantier de fouilles tous les mercredis de 12 h à 12 h 30.
  • Rencontre à Vesunna : dans le musée (mercredi 8 mars et 12 avril à 18 h), point d’étape avec les archéologues de terrain. 
  • Work in Progress : des articles toutes les semaines sur le site internet de Vesunna et sur sa page Facebook.
  • Poste d’observation : sur le site de la chaufferie, côté sud, point de vue sur le chantier, en accès libre agrémenté de panneaux d’information.
  • De l’école au chantier : observation du chantier proposé aux classes avec des supports de médiation disponibles au musée Vesunna.

Le montant de cette opération (fouilles préventives sur le site de la chaufferie), d’une durée globale d’environ 2 mois, s’élève à 161 600 euros TTC.

Le réseau de chaleur des 2 rives est cofinancé par l’ADEME et l’Union Européenne avec le Fonds européen de développement régional.

Partager cette Page
Conception et réalisation :
Aliénor.net